Le prestigieux Prix Galien récompense Les Z’enfants de l’Auto

Le prestigieux Prix Galien récompense Les Z’enfants de l’Auto

21 décembre 2020 0 Par Philippe Boursereau

Créé en France en 1970, le Prix Galien (prixgalien.fr) salue chaque année l’excellence thérapeutique dans tous les aspects de la santé : médicament, travaux de recherche, dispositif médical, e-santé, accompagnement du patient. C’est dans ce dernier domaine que le jury a décerné son prix 2020 à notre programme « Le Permis de Conduire à l’Hôpital ».
Avec le soutien des Fondations PSA en 2019 et Renault en 2020 et en partenariat avec Auto-école.net, Les Z’enfants de l’Auto organisent et financent une formation sur mesure au permis de conduire automobile pour de jeunes malades souffrant de pathologies graves et suivis par les structures de transition adolescents – jeunes adultes des hôpitaux. En raison même des dépenses induites par leur traitement, leurs problèmes de santé se doublent trop souvent de difficultés pour financer leur permis.

Recevant, en distanciel, leur médaille Prix Galien 2020, le Dr Céline Greco, cheffe du service en charge de la douleur à l’Hôpital Necker-Enfants malades, premier hôpital partenaire de notre programme qui l’a porté à la candidature 2020 et Guy Jourdan, président-fondateur des Z’enfants de l’Auto et initiateur du Permis de Conduire à l’Hôpital, se réjouissent de l’attribution d’un prix si prestigieux.
« Pour tout le personnel soignant et accompagnant de Necker, et pour tous les jeunes qui bénéficient du permis de conduire à l’hôpital, le Prix Galien est une magnifique récompense. Passer son permis de conduire, lorsque l’on est malade, c’est un accès à l’autonomie et à la liberté mais c’est aussi un projet très fort qui permet d’aider le jeune malade dans son parcours de soin. Le jury a été très sensible à cette action inédite pilotée par l’association Les Z’enfants de l’Auto » explique le docteur Greco.
« Obtenir son permis de conduire, c’est accéder à la mobilité, à la liberté. Et même si l’on est atteint d’une maladie grave, dans certains cas il est possible d’apprendre à conduire. Les jeunes eux-mêmes ne le savent pas toujours » ajoute Guy Jourdan, avant de poursuivre : « L’obtention de ce Prix Galien 2020 est une magnifique reconnaissance du monde médical à une action qui est issue de l’univers de l’automobile ! C’est bien la preuve que lorsque l’on sait s’unir, se fédérer, de très belles choses sont possibles ».